Blog Maison, déco, jardin | Greenvert.fr

Quelles alternatives aux tampons et serviettes hygiéniques ?

protections hygièniques

sommaire

Facebook
Twitter

Avant de présenter les différents types de protections hygiéniques que vous pouvez utiliser en remplacement des tampons et des serviettes, je veux attirer votre attention sur la nécessité de s’intéresser au sujet pour préserver la santé de votre corps.

La dangerosité des tampons hygiéniques est avérée, le syndrome du Choc Toxique est un risque bien réel. Vous trouvez dans cet article, la vidéo, disponible sur Youtube, de l’excellent reportage  » Tampon, notre ennemi intime » réalisé par la journaliste Audrey Gloaguen.

Après ce warning que j’ai jugé nécessaire, je vais vous présenter de manière plus pragmatique et plus légère, 3 alternatives aux serviettes et tampons hygiéniques jetables.


Les culottes menstruelles

On entend le plus souvent parler de culottes menstruelles, mais il existe aussi des strings périodiques et des maillots de bain de règles. 

Ces sous-vêtements hygiéniques se présentent exactement comme des sous-vêtements ordinaires, mais des couches de tissus supplémentaires ont été intégrées pour absorber le flux de sang. 

Les tissus utilisés dans la fabrication des culottes de règles ont des propriétés absorbantes, et le fait qu’ils soient cousus sur plusieurs épaisseurs, permet de retenir les flux menstruels.

Comme vous le faîtes avec vos tampons ou serviettes hygiéniques habituels, la culotte doit être changée deux à trois fois dans la journée.

Les culottes de règles sont lavables et réutilisables. Leur durée de vie est d’environ 5 ans, ce qui à terme représente une économie non négligeable sur votre budget hygiène. 

Elles sont disponibles dans une large gamme de styles, de tailles et sont proposés en 3 niveaux d’absorption : Flux léger, moyens, abondants. 

J’ai rédigé un article sur les avantages et inconvénients des culottes menstruelles, après plusieurs mois d’essais – Je vous ai épargné le reportage photo et les tuto vidéos – mais je vous invite à aller le lire.

cup menstruelle sur culotte

Les coupes menstruelles

Deuxième alternative durable aux protections hygiéniques jetables : les coupes menstruelles, que l’on peut également appeler “cup”, car d’un coup le terme anglais apporte un petit côté fresh & pop à un objet, certes pratique mais qui ne fait pas rêver immédiatement ! 

A première vue, la coupe menstruelle ressemble à un verre à liqueur en silicone et elle peut nous laisser un peu perplexe et réfractaires pour l’essayer.

Pourtant Mesdames, détrompez-vous ! Comme dirait le slogan publicitaire le moins créatif du XXIème siècle : “ l’essayer, c’est l’adopter “

Les cups menstruelles ne sont pas plus compliquées à mettre qu’un tampon. Souples, faciles à insérer, elles sont également plus agréables à porter car, une fois en place, on ne les sent plus du tout.

Leur retrait est également assez simple. Au lieu de tirer sur la ficelle, il faut tirer sur la tige de la coupe, mais attention, sans mauvais jeu de mots … la coupe est pleine ! Ainsi, contrairement au tampon que vous pouvez retirer sans grande attention, il faudra être un peu plus délicate et un peu plus adroite pour retirer la coupe proprement et éviter les éclaboussures. Ne soyez pas effrayées ! On s’habitue très vite.  

Les cups de règles peuvent se garder entre 6 à 12h selon la contenance et selon l’intensité de vos flux, ce qui en fait une protection de règles bien pratique lors des longues journées de travail ou lorsque l’on est en extérieur sans avoir des toilettes à proximité.

Petit bonus supplémentaire, les coupes de règles sont tout à fait adaptées pour profiter des activités aquatiques, telles que la natation, l’aquabike et les baignades en mer pendant ses menstruations.

Enfin, et c’est un choix personnel, je n’aime pas utiliser les coupes menstruelles pour la nuit. Je suis ultra confort dans mes culottes de règles absorption 3 gouttes, donc je ne cherche pas plus loin.  

Si vous hésitez entre la coupe ou la culotte menstruelle, allez lire mon article :

Culotte menstruelle vs cup de règles : laquelle choisir ?

Les disques menstruels

Moins connu, le disque menstruel, en plastique ou en silicone, est également inséré dans le vagin et repose sur la base du col de l’utérus. Comme la coupe menstruelle, il peut rester en place jusqu’à 12 heures et fonctionne en recueillant le sang dans le disque – là encore, il faut une petite période d’apprentissage, rien d’insurmontable.

Le disque menstruel fonctionne, comme la coupe. Vous le retirez à la fin de la journée ( ou pendant, si c’est nécessaire) et vous videz son contenu dans les toilettes.

Cependant, la différence, avec la coupe menstruelle, réside dans le fait que la plupart des disques menstruels ne sont pas réutilisables et ne sont donc pas aussi écologiques ni économiques.

Je mentionne ici ce produit, comme une alternative aux tampons et aux serviettes hygiéniques, car s’en est une, mais je n’utilise pas de disques menstruels.

Entre les culottes de règles et la cup en silicone, j’ai ce qu’il faut, pour chaque situation; 


Pourquoi utiliser des protections hygiéniques réutilisables ?

( et oublier les tampons et serviettes à usage unique … pour toujours)

femme en culotte qui tient une fleur

Protéger son corps et de sa santé

Depuis plusieurs années, la dangerosité des tampons et des serviettes hygiéniques a été avérée. Les substances toxiques contenues dans ces produits d’hygiène féminine peuvent créer, ce que l’on appelle un choc toxique et provoquer la mort.

Le scandale du SCT (Syndrôme du Choc Toxique Menstruel) n’est pas nouveau. Il a éclaté dans les années 80 aux Etats-Unis, suite à une recrudescence de cas, survenue après que l’industriel Procter & Gambler remplace le coton utilisé dans la fabrication des tampons hygiéniques, par de la fibre synthétique.

Les lobbies industriels du secteur santé – beauté, ont réussi à étouffer ce scandale sanitaire pendant plusieurs années, sans changer la composition des tampons, toujours chargés en composés chimiques et en pesticides, comme le lindane et le quintozène, des substances aux effets cancérogènes ou perturbateurs endocriniens.

En 2017, la journaliste Audrey Gloaguen a réalisé un reportage, intitulé : « Tampon, notre ennemi intime » pour dénoncer, le manque d’information sur la toxicité et les risques que représentent les tampons hygiéniques pour la santé. 

Il est toujours d’actualité et visionnable sur Youtube. Que ce soit pour vous-même ou pour vos adolescentes en phase de puberté, je vous recommande vraiment de le regarder.

 

Limiter son volume de déchets 

Tous les produits réutilisables sont meilleurs pour la protection de l’environnement, et en particulier les produits hygiéniques. Une personne qui a ses règles utilise en moyenne entre 11 000 et 16 000 produits périodiques jetables au cours de sa vie. Si l’on considère chaque personne, cela s’additionne rapidement.

Économiser de l’argent 

Les produits périodiques réutilisables peuvent être coûteux au départ, mais ils sont rentabilisés sur le moyen long terme. Le prix total sur la durée d’utilisation est moins élevé que celui des produits d’hygiène féminine jetables. 

Avec la démocratisation des protections périodiques réutilisables, j’ai bon espoir que leur coût baissent d’année en année, au fur et à mesure que la concurrence s’intensifie. 

S’ils sont correctement entretenus, les coupes menstruelles et les sous-vêtements périodiques peuvent durer des années et vous faire ainsi économiser une petite somme d’argent à dépenser des des choses qui vous font vraiment plaisir ! 

J’espère que cette petite présentation des alternatives aux tampons et serviettes hygiéniques jetables, vous à donner envie de vous informer davantage et que vous laisserez leur chance à ces produits, en les essayant au moins sur deux ou trois cycles menstruels. 

Facebook
Twitter
Découvrez encore plus de conseils et astuces
Comment laver et entretenir ses culottes menstruelles ?

Ce qu’il faut retenir sur l’entretien des culottes de règles : Vous pouvez laver vos sous-vêtements de règles en machine à l’eau froide, avec un cycle délicat. Il n’est pas obligatoire de faire un pré-rinçage, à la main ou en machine. Vous pouvez simplement laver vos culottes menstruelles en même

Lire la suite
string menstruel bleu
Culottes menstruelles : Avantages et Inconvénients

Culottes périodiques : les pours  Avantage N°1: Les culottes menstruelles sont faciles à utiliser Les culottes de règles s’enfilent comme des sous-vêtements ordinaires. On passe, une jambe, puis l’autre, hop on remonte le tout sur ses fesses et bim ! on est prête à partir. Il n’y a pas de

Lire la suite
cup de règles
Coupe menstruelle, le guide complet pour débuter

Coupe menstruelle, comment ça marche ? Les coupes menstruelles, (aussi appelées cup menstruelles ou cup règles), ces nouveaux produits d’hygiène féminine sont une alternative écologique et durable aux serviettes et tampons jetables qui, jusqu’à peu étaient les seules options disponibles sur le marché des protections périodiques.  Si l’on accueille avec

Lire la suite
cup menstruelle sur culotte
Culotte menstruelle ou coupe menstruelle ?

Quelle est la meilleure solution ? Face au désastre environnemental et à la dangerosité que représentent les protections de règles jetables, des produits d’hygiène féminine réutilisables et plus écologiques font, depuis quelques années, leur apparition sur le marché.  On retrouve principalement deux types de produits : Les culottes menstruelles les

Lire la suite
Culottes menstruelles, guide complet pour vous lancer !

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?  Les culottes menstruelles, sont des culottes, bien souvent fabriquées en coton bio ou hypoallergénique, que vous pouvez porter pendant vos règles pour remplacer les protections hygiéniques jetables telles que les tampons ou les serviettes absorbantes.  Certaines femmes préfèrent n’utiliser les culottes menstruelles, que pendant les

Lire la suite